De Philippe BESSON aux Éditions Julliard

L’auteur met en scène une famille modeste dans un pavillon de banlieue. Une femme de 50 ans voit son dernier enfant quitter le cocon familial pour continuer ses études. Le récit se déroule le temps d’une journée d’apparence banale, le temps d’un déménagement… Et pourtant, tout doucement, les blessures et les failles se dévoilent au fil du récit, toujours avec pudeur, ainsi que la difficulté de communiquer, les silences, les interprétations, les non-dits mais aussi, et surtout, combien d’amour…